Los Angeles

Lors de notre retour de New York l’année dernière, voyage qui m’avait libérée de ma phobie de l’avion, avec mon voyageur d’amoureux nous envisagions donc déjà une nouvelle destination. Après Rome pour nouvel an, nous souhaitions repartir à nouveau bien plus loin de l’Europe, nous avions en tête d’aller découvrir Montréal, le Canada est un pays qui m’a toujours attiré. Au fil des mois, notre destination de vacances a fini par changer, on avait tellement aimé New York, que nous avons fini par opter pour une autre ville des Etats-Unis : Los Angeles. La Californie, ses innombrables palmiers, ses plages d’eau turquoise à perte de vue, son soleil permanent, ce décor de carte postale c’était le rêve américain auquel je m’attendais.

Nous avons organisé notre voyage exactement de la même manière que pour partir à New York l’an dernier, les billets ont été achetés 4 mois avant la date du départ afin de les avoir à un meilleur prix que si nous les prenions au dernier moment. C’est ensuite début septembre, un peu perdus tant Los Angeles est une ville étendue, que nous avons cherché notre logement sur Air BNB. Au final nous avons opté pour le quartier de Los Feliz pour son côté urbain, proche du Hollywood Sign, du Walk of Fame ainsi que du parc Universal Studio, nous pensions alors pouvoir utiliser les transports en commun et prendre le taxi pour visiter les lieux plus excentrés comme les plages.

Le 22 Octobre nous nous sommes envolés pour Los Angeles, le premier jour des vacances scolaires de la Toussaint, l’idée ne nous avait même pas effleuré l’esprit en prenant nos billets. Quelle erreur, Charles de Gaulle était rempli d’une marée humaine impressionnante, les gens étaient stressés de rater leur vol et le personnel de l’aéroport sous pression. J’en ai fait les frais au sas automatisé des passeports biométriques, ne parvenant pas à faire fonctionner la machine, que je n’avais jamais utilisée jusque là, l’employé de l’aéroport m’a alors menaçée de me remettre en bout de fil dans la foule. Je vous laisse imaginer le coup de stress, la peur de rater notre vol, par chance la foutue machine a fini par reconnaitre mon empreinte digitale. Nous avons ensuite embarqué pour 11h de vol avec Air France, pour les longs courriers c’est toujours la compagnie que nous choississons, les hôtesses et les stewards sont professionnels, souriants, gentils et la nourriture pas trop mauvaise. N’ayant pas fermé l’oeil de tout le vol, il m’a semblé extrêmement long, mais bon c’était le jeu et je m’en doutais d’avance, il est nettement plus facile de trouver le sommeil sur les vols de nuit. Le temps de passer l’immigration, de récupérer nos valises, ce qui fut très rapide à l’aéroport de LAX, et de prendre un Uber, nous sommes arrivés dans notre Air BNB de Los Angeles en milieu d’après-midi.

Lorsque nous voyageons, nous louons toujours des Air BNB et nous n’avons jamais été déçus jusqu’à cette location de Los Angeles. Nous avions opté pour l’une des deux dépendances de la villa notre hôte, avec terrasse privée, piscine et jacuzzi. Lors de notre arrivée, nous n’avons eu aucun accueil, nous avons sonné mais personne n’a répondu, nous avons donc timidement franchi l’immense portail avec nos valises. Nous sommes alors tombés sur une femme de ménage, nettoyant la seconde dépendance, qui nous a brièvement indiqué notre logement. Bien que rangé dans la catégorie « logement entier » sur le site Air BNB, il s’agissait en fait d’une chambre avec salle de bain, les quelques couverts étaient en plastique, les verres en carton, aucune assiette, il y avait bien une machine à café mais sans dosettes et un frigo minuscule. Je vous passe les détails des toilettes qui se sont bouchées deux fois en une semaine, de cette hôte que nous n’avons jamais rencontrée puisqu’elle était en fait en vacances, de ces personnes qui allaient et venaient pour entretenir la villa sans jamais nous adresser un simple regard et encore moins un « hello ». Ce logement et l’impolitesse de ces gens furent la première déception de notre périple !

Comme tout bon touriste, nous avions acheté un guide de la ville, ce que nous n’avions pas prévu au programme c’était de partir sur une semaine particulièrement caniculaire pour la saison, les températures oscillaient entre 36° et 40°. En extérieur, l’atmosphère devenait très vite étouffante, autant vous dire que j’étais ravie de faire des pauses régulières, pour nous désaltérer et nous restaurer, dans des endroits climatisés. Ne souhaitant pas que mon amoureux soit obligé de conduire sur les folles autoroutes à 5 voies, nous avons pris des Uber pour tous nos déplacements. À L.A ils ne coutent vraiment pas cher, les distances entre chaque spot sont longues, en transport en commun cela nous semblait être le parcours du combattant, Uber était donc le meilleur moyen pour se déplacer. Nous avons visité tous les endroits mythiques de Los Angeles, à commencer par les plages, Venice Beach, Santa Monica et la plus belle, et excentrée de toutes, Malibu. Nous nous sommes également baladés à Beverly Hills, ainsi que sur Melrose Avenue, deux lieux dont on entend beaucoup parler et dans lesquels il n’y a finalement pas grand chose à voir. J’ai tout particulièrement aimé le parc d’attractions Universal Studio, je l’ai trouvé démesuré et magique, même si l’attente est parfois longue, le jeu en vaut largement la chandelle. On y découvre différents mondes, le plus impressionnant restant celui d’Harry Potter ou les décors ont été recréés grandeur nature, l’attraction dans le château de Poudlard est à couper le souffle, parole d’une personne qui n’a pourtant jamais vu un seul Harry Potter de sa vie ! J’ai également adoré découvrir les studios télé, les décors de film, leurs secrets, je rêvais de voir les maisons de Desperate Housewives, ma série préférée, et c’est chose faite, j’ai savouré ce furtif moment. Le quartier d’affaires de Downtown m’a rappelé New York par ses hautes tours, son effervescence, sa diversité, j’ai aimé son immense marché couvert : Grand Central Market. Bien entendu, nous avons également vu les lettres Hollywood, si j’avais un conseil à vous donner ce serait de ne pas monter exprès pour les voir, comme nous l’avons fait, mais de vous rendre directement au Griffith Observatory, d’ou elles sont tout aussi visibles, et de visiter l’observatoire ensuite.

Côté culinaire, comme partout aux Etats-Unis, manger gras ne coute quasiment rien, un fast food pour deux vous revient à une quinzaine de dollars, lorsque deux salades vous coutent quarante dollars. Bien évidemment à Los Angeles il y a de célèbres fast food à ne pas rater, comme In N Out et Five Guys, les burgers sont délicieux, les frites également, rien à voir avec celles de Mc Do. J’ai enfin gouté les vraies macaroni and cheese américaines au délicieux restaurant Marmelade Cafe de Malibu, pour le côté plus light j’ai mangé une excellente, et bien trop copieuse, salade césar à The Cheesecake Factory. Nous sommes allés bruncher chez Denny’s, les pancakes y sont succulents, même s’il est impossible de terminer son assiette vu le format de la chose. Avec la chaleur écrasante, autant vous dire que chaque jour, Starbucks et son Refresha au format venti étaient devenus nos BFF ! Enfin, lorsque nous avions besoin d’acheter de quoi petit déjeuner ou manger le soir, nous allions chez Von’s, c’est une chaine de supermarchés que j’ai beaucoup vu à L.A, celui qui se trouvait à deux pas de notre Air BNB proposait de très bons produits frais.

Vous l’aurez sans doute ressenti sans cet article, je reviens de L.A mitigée, je n’ai pas vécu l’american dream auquel je m’attendais. Sur le décor des cartes postales, on ne nous montre pas l’extrême pauvreté qui règne dans cette ville où la classe moyenne n’a pas de place. Il y a les riches très riches et les pauvres extrêmement pauvres, cette pauvreté n’a rien à avoir avec ce que l’on connait en France, je peux vous l’assurer. Là bas, les sans abris sont vraiment en masse, partout, à chaque coin de rue, même dans les plus petits quartiers moins fréquentés. Ils dorment sur chaque trottoir, sur l’herbe de chaque parc, se droguent et divaguent sur les plus beaux boulevards, notamment sur le célèbre Walk of Fame sur lequel vous vous baladez en sentant la drogue à plein nez. Il y a aussi de nombreux handicapés physiques et mentaux, à la rue également, qui font la manche, faute d’aides sociales, c’est un aspect de la ville qui m’a profondément choquée et attristée. Côté logistique cette fois, L.A est une ville où, à toutes heures du jour et de la nuit il y a des embouteillages, aussi bien en ville que sur l’autoroute, et comme c’est étendue on passe énormément de temps en voiture. Les gens conduisent n’importe comment, dans certains Uber nous n’étions pas rassurés, à plusieurs reprises nous avons failli avoir un accident, renverser un piéton ou un cycliste. Ce voyage me laisse malgré tout de beaux souvenirs, mais aussi une certaine déception, mes attentes étaient peut-être trop hautes, je m’étais sans doute trop fiée à ce que les médias nous montrent. Je serais capable de faire ma valise pour repartir tout de suite à New York, mais je ne pense pas retourner un jour à Los Angeles.


Merci à mon amoureux pour toutes les belles photos de cet article.

21 Commentaires sur Los Angeles

  1. Marjorie
    12 novembre 2017 at 14 h 40 min (2 semaines ago)

    Merci pour ce retour de voyage, En effet tu as assez bien décris ce L.A auquel je m’imagine, et mis à part pour les universal studios je ne suis pas attiré par cet endroit ou semble se cotoyer le bling bling et la misère. En plus c’est vide culturellement, et je prefere nettement les grands espaces sauvages et authentiques. J’espere qu’un jour tu pourras aller au canada, et nous raconter tout ca!

    Répondre
    • Julie World Of Beauty
      12 novembre 2017 at 17 h 21 min (2 semaines ago)

      Dommage qu’Universal Studios se trouvent là bas parce que c’est vraiment un endroit ou j’adorerais retourner, c’était magique !
      C’est tout à fait ça, la misère extrême côtoie la richesse, c’est assez déroutant..
      Je pense, je suis même sûre lorsque j’entends ma soeur en parler, que le Canada me plaira beaucoup 🙂

      Répondre
  2. Ludivine B.
    12 novembre 2017 at 16 h 39 min (2 semaines ago)

    Je suis tout à fait d’accord avec ton article. J’ai fait un road trip dans l’ouest américain en septembre/octobre et je suis restée 3 jours à Los Angeles. Je n’y retournerai pas. Trop vaste, trop pauvre. Venice Beach la nuit tombée devient un camp de sans abris. Griffith Observatory le soir devient le paradis des voleurs de touristes (et nous en avons fait les frais malheureusement..) . Les gens ne sont pas très sympas. Il y a bien sûr du positif. Il fait beau et les plages sont magnifiques. Surtout Malibu. Universal Studios c’est vraiment génial mais aussi Warner Bros studios. Je te conseille plutôt San Francisco. C’est magnifique et bien plus agréable ! 😊

    Répondre
    • Julie World Of Beauty
      12 novembre 2017 at 17 h 18 min (2 semaines ago)

      Oh heureusement que nous sommes allés à Griffith Observatory dès l’ouverture à midi alors !!
      On a exactement le même avis sur Los Angeles, et mon copain qui a déjà fait San Francisco préfère également et de loin 🙂

      Répondre
  3. Valentineedb
    12 novembre 2017 at 18 h 35 min (2 semaines ago)

    Merci pour ton retour, je l’ai trouvé très intéressant et instructif. De bonne note à prendre!

    Répondre
    • Julie World Of Beauty
      13 novembre 2017 at 18 h 41 min (1 semaine ago)

      Si mon article a pu donner une idée globale de L.A, je suis ravie, malgré tout si l’on aime les Etats-Unis c’est une destination à faire au moins une fois 🙂

      Répondre
  4. Marie-Jo
    12 novembre 2017 at 19 h 31 min (1 semaine ago)

    Quelles magnifiques photos😊et pour le récit de votre voyage à L.A🇺🇸Les médias nous montrent toujours le plus beau☺️Merci pour cet article très intéressant😃

    Répondre
    • Julie World Of Beauty
      13 novembre 2017 at 18 h 42 min (1 semaine ago)

      Merci 🙂
      Oh oui les médias montrent les paillettes de L.A, donc on se fait une idée qui n’est pas forcément la bonne.

      Répondre
  5. Billard
    12 novembre 2017 at 20 h 36 min (1 semaine ago)

    Que de souvenirs en voyant ce bel article et ces superbes photos😍😍😍😍😍😍
    Je vois que tu as super bien profité, le retour à la réalité doit être un peu triste ahah ! Des bisous ma belle 💙

    Répondre
    • Julie World Of Beauty
      13 novembre 2017 at 18 h 44 min (1 semaine ago)

      Le décor n’est pas le même, mais je suis ravie d’avoir retrouvé mon chez moi, ma famille et mes boules de poils 🙂

      Répondre
  6. Lilouuuu
    12 novembre 2017 at 22 h 03 min (1 semaine ago)

    J’ai toujours voulu aller à LA mais je pense que je préférai NEW YORK quand même, je pense que c’est sympa pour visiter 1 ou 2 semaines mais clairement pas pour y habiter !
    Gros bisous
    http://lilouuuu.com

    Répondre
    • Julie World Of Beauty
      13 novembre 2017 at 18 h 47 min (1 semaine ago)

      New York est magique, je ne peux que te conseiller d’y aller un jour 🙂

      Répondre
  7. Celine
    13 novembre 2017 at 0 h 54 min (1 semaine ago)

    Coucou , j’ai aimé lire ton ressenti , qui n’est pas éloigné du mien , j’ai adoré mais j’ai aussi était déçue . Je suis arrivée à LA après 4 jours à SF et 4 à Vegas où j’avais des étoiles pleins les yeux , le contraste m’a légèrement déçue . Mes plus grosses déceptions sont walk or fame c’est sympa mais c’est pas ce à quoi on s’imagine et venu ce beach je ne m’y sentais pas du tout alaise. Je suis restée 10jrs 5 jrs ds un air bnb tout prêt de walk of famé qui n’était pas terrible (j’ai fais le ménage à l’arrivée , tout n’était pas nickel …) je ne m’y sentait pas à l’aise , de la nous avons visité le signe, observatoire, Beverly Hills rodéo drive j’ai adoré me promener là. Le musée lac maxi c’est bien ça. Nous sommes aussi allés à Universal Studios. Puis nous sommes partis cinq jours dans un hôtel à Santa Monica et j’ai beaucoup plus apprécié le bord de mer l’ambiance de Santa Monica même si les personnes sentent sans-domicile sont omniprésentes pas très rassurante pour ma part mais à Venice Beach c’était le pire je crois. On a profité de la plage on a fait un peu de shopping au beverly center et sur la third promenade puis nous sommes aller une journée à Disneyland . C’était quand même un bon voyage mais je suis mitigé je pense que le choc des personnes dans la rue de voir comment ils vivent personnellement je pense que on se fixe sur ça et du coup on est peut-être un peu mal alaise mais au final avec du recul j’ai adoré c’est vraiment sur le moment j’étais vraiment mitigé comme toi alors comme tu le dis je refais mes valises directement aussi pour New York Mais je pense quand même repartir un jour en Californie pour profiter un peu plus et en faisant abstraction même si on ne peut pas de la misère qu’il y a pour pas se empêcher de profiter sur le moment. Et d’être passé à Vegas avant ou on est comme dans une bulle la transition a été un peu difficile. Je pense que toutes on s’imagine des choses du cinéma des strasse des paillettes en allant là-bas et on est toujours toutes plus ou moins déçu personnellement je pense que moi j’y retournerai pour voir un autre aspect le vrai aspect de cette ville sans les clichés qui sont accrochés . Vivre comme une américaine. J’adorais aller à Woldefood tous les matins chercher notre repas c’est bête mais à des moments comme ça on se dit la ville est agréable . On seul regret c’est de ne pas être allé à Malibu . Voilà pour mon expérience :)bisous 😘

    Répondre
    • CELINE
      13 novembre 2017 at 18 h 21 min (1 semaine ago)

      Et désolée pour les erreurs , mon correcteur m’a joué des tours LOL , bisous

      Répondre
    • Julie World Of Beauty
      13 novembre 2017 at 18 h 56 min (1 semaine ago)

      Coucou Celine, merci d’avoir pris le temps de partager ton ressenti 🙂
      Je te rejoins tellement pour le Walk of Fame, on nous en fait tout un foin à la télé et en fait quand tu te ballades dessus tu côtoies la pauvreté, la drogue, ce n’est pas aussi joli qu’on pourrait le penser. En fait je crois que ce qui choque le plus et met mal à l’aise c’est ce contraste entre l’ambiance bling bling et ces sans abris partout. Dommage pour Malibu, on a mis pas mal de temps pour y aller en voiture, mais c’était si joli ! On a tenté une baignade qui n’a pas duré bien longtemps vu les vagues de folie ^^

      Répondre
  8. Celine
    13 novembre 2017 at 10 h 20 min (1 semaine ago)

    Coucou!
    Meci pour cet article.
    Autant New York, San Francisco, la Nouvelle Orleans, Boston, Chicago et même Miami me tente pas L.A…
    Et ton article ne fait que me confirmer ce que je pensais…
    Tu n’es pas la seule a avoir un tel retour mitigé, et du coup cela ne me donne pas du tout envie
    Bisous bisous

    Répondre
    • Julie World Of Beauty
      13 novembre 2017 at 18 h 50 min (1 semaine ago)

      Coucou Celine, c’est vrai que je reviens mitigée, il y a quelques endroits que j’ai adorés et pas mal d’autres dans lesquels je ne me suis pas sentie à l’aise ni en sécurité et puis les gens ne sont pas forcément accueillants.

      Répondre
  9. nissahbeauty
    15 novembre 2017 at 0 h 55 min (1 semaine ago)

    De très belles photos!!! L.A me fascine juste pour Universal Studio ( surtout pour l’attraction Harry Potter ) je dois l’avouer lol!!!! Merci pour ce retour de ton voyage bisous ❤️

    Répondre
    • Julie World Of Beauty
      15 novembre 2017 at 19 h 03 min (1 semaine ago)

      C’est le monde que j’ai préféré à Universal Studio alors que je n’ai jamais regardé un seul Harry Potter 🙂

      Répondre
  10. Alexia
    15 novembre 2017 at 12 h 30 min (1 semaine ago)

    Coucou, je poste mon tout premier commentaire (youhouu!!!), on reviens de Los Angeles avec mon cheri et (comme on s’y attendait), on a pas du tout aimé, on à meme modifié notre road-trip en « enlevant » 2 jours à L.A, on s’est contenté de faire Universal Studio, Venice Beach, Santa Monica, Beverly Hills (en voiture seulement) et l’observatoire Griffith. Que ce soit les embouteillages ou la pauvreté, le « rêve américain » ne m’a clairement pas fait rêver..

    En revanche on a littéralement adoré San Diego, une ville à taille humaine qui a été un vrai bonheur !!

    Répondre
    • Julie World Of Beauty
      15 novembre 2017 at 19 h 09 min (1 semaine ago)

      Coucou Alexia 🙂
      Je vois que nous sommes beaucoup à avoir eu ce ressenti de Los Angeles, ça me rassure ^^

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée - Les champs * sont obligatoires

Message *