Mes Conseils pour avoir de Beaux Cheveux

24 avril 2019 6 Commentaires

Mes Conseils pour avoir de Beaux Cheveux

24 avril 2019 6 Commentaires

Sur mes réseaux sociaux, Instagram plus particulièrement, il est de ces questions qui reviennent régulièrement, parmi les plus thèmes beauté les plus abordés, mes cheveux l’emportent souvent. On me demande souvent comment je fais pour avoir des cheveux longs qui semblent en bonne santé, et il est vrai que, malgré ce que je leur fais subir (balayage & appareils chauffants), ils se portent bien parce que j’en prends soin. Aujourd’hui je vous liste les conseils qui me semblent essentiels pour avoir de beaux cheveux !

 Un shampoing adapté : Le shampoing c’est la base pourtant souvent négligée, combien de fois j’entends des personnes aux cheveux blonds, grâce à un processus de décoloration, dire qu’elles utilisent un shampoing pour cheveux colorés. Et pourtant colorer et décolorer reste foncièrement différent, un cheveu coloré est gainé, ce qui est loin d’être le cas lorsqu’il est décoloré, le shampoing vers lequel se tourner n’est donc pas le même. Comme mes longueurs ont besoin d’être nourries, j’ai moi même parfois fait l’erreur d’opter pour des shampoings riches, trop pour mes racines qui n’ont pourtant pas tendance à regraisser, résultat elles ne me semblaient pas propres même lavées. En bref, tout commence par le choix de son shampoing, personnellement j’alterne entre deux, l’un doux au pH neutre, le second violet afin de neutraliser les reflets de mon blond.

 Un soin à chaque shampoing : C’est une règle non négociable, si je ne faisais qu’un shampoing sans soin derrière, je ne vous raconte pas dans quel état serait mes cheveux et la misère que je vivrais pour les démêler. Le mieux reste d’utiliser un bon masque, mais si vous n’avez pas le temps de le laisser poser quelques minutes, le remplacer par un après-shampoing, j’ai envie de vous dire que c’est vraiment mieux que rien. D’ailleurs n’oubliez pas d’essorer vos cheveux avant de poser un soin afin qu’il ne glisse pas, mais pénètre au maximum, et nourrisse en profondeur, la fibre capillaire. Le must pour nourrir ses cheveux en profondeur, et que je ne fais pas assez souvent, reste de réaliser un bain d’huile et de le laisser poser plusieurs heures, voire une nuit entière, avant de les laver.

 Le moins de chaleur possible : Sur ce point, je suis très mauvais élève, puisque je ne sors jamais sans avoir lissé ou bouclé mes cheveux, je ne les aime pas au naturel. Bon le point positif comme je travaille de chez moi, c’est que les jours où je n’ai pas à sortir je n’y touche pas, ça laisse un peu de répit à mes cheveux. Cela dit, le moins d’appareils chauffants vous utiliserez et le plus vos cheveux vous remercieront puisque la chaleur les fragilisent forcément toujours un peu. Et si, comme moi, vous êtes un peu control freak du cheveu, n’oubliez surtout pas d’utiliser un spray thermo protecteur afin de limiter les dégats, puis de terminer par un sérum pour nourrir la fibre et apporter de la brillance.

 Une tresse la nuit : La nuit il y a deux team, celle des personnes qui dorment les cheveux détachés sans que cela ne leur pose de souci, et la seconde, dont je fais partie, des filles aux cheveux si longs qu’elles ne supportent pas de les sentir se balader sur l’oreiller pour dormir. C’est plus fort que moi, ils me gênent quand je me retourne et se coincent partout, depuis quelques temps j’essaie de me faire violence pour ne pas les attacher en bun au dessus de ma tête, comme je l’ai fait pendant des années, le fait qu’ils soient serrés les emmêle énormément. Le mieux, et ce que je fais désormais, reste de les attacher en tresse lâche, de cette manière ils ne s’emmêlent pas et ne sont pas gênants pour dormir.

Couper régulièrement : Avoir les cheveux longs oui, mais seulement s’ils sont en bonne santé, et pour cela il faut régulièrement couper les pointes qui s’abiment et s’affinent jusqu’à devenir fourchues parfois. En moyenne je fais couper les miennes tous les deux mois, je n’enlève vraiment pas grand chose, mais ça leur fait du bien, et puis j’aime tellement cette sensation de pointes toutes neuves et en bonne santé !

 La décoloration à petite dose : Le mieux reste bien évidemment de ne pas décolorer du tout, mais quand on a envie de blondeur ou bien d’un grand changement, c’est l’unique option. Personnellement je demande toujours un balayage diffus sans effet racine, une sorte de ombré hair, cela me permet de ne passer par la case décoloration de mes longueurs que deux à trois fois par an. Aussi, depuis quelques années, afin de protéger le cheveu durant la décoloration, les coiffeurs utilisent des protocoles type Olaplex. Et pour avoir testé avec et avoir fait l’erreur une fois d’accepter de décolorer sans, je peux vous dire qu’il y a une réelle différence. Plus jamais je ne laisserai un coiffeur me faire mon balayage sans les protéger, avec, les cheveux sont bien moins cassants par la suite.

 Les compléments alimentaires & l’alimentation : La santé des cheveux passent également par une alimentation équilibrée, variée et riche en nutriments, il est également indispensable de boire au minimum 1,5L d’eau par jour. Les compléments alimentaires sont aussi une bonne alternative pour booster ses cheveux de l’intérieur, leur apporter du tonus, de la vitalité et accélérer leur pousse.

6 Commentaires

  • Nous les Nanas 24 avril 2019 at 23 h 18 min

    J’ajouterais les bains d’huile 😉 Perso depuis que je fais poser de l’huile de coco avant mes shampoings mes cheveux sont plus brillants, ça leur plaît vraiment.

    Sinon pour ma part j’ai arrêté tout traitement chimique que ce soit shampoings, soins ou couleur pour passer au naturel et accepter ma nature de cheveux (fini le lisseur!).

    Mes cheveux me le rendent bien.

    Bise

    • Julie 1 mai 2019 at 16 h 55 min

      Il n’y a rien de mieux que de laisser ses cheveux tranquilles afin qu’ils soient en bonne santé, mais je ne suis pas prête pour ça ^^

  • Mélanie 25 avril 2019 at 9 h 26 min

    Coucou,

    Pour ma part, c’est en prenant conscience de la composition des produits que j’ai pu me réconcilier avec eux. Avant, ils étaient très secs malgré les soins coûteux, les bains d’huiles posés toute la nuit. De plus avec mon psoriasis, cela se révélait être nécessaire. J’ai compris que mes cheveux étaient en fait normaux, le cuir chevelu sensible (forcément) et avec un fort besoin d’hydratation dû à leur nature ondulé. Je vous conseille vraiment de vous intéresser à la composition des produits et leur effet sur les cheveux. Le top à mes yeux, un shampooing doux, un après shampooing hydratant posé une heure (à ne pas faire avec un AS avec des sulfates, silicones et autres joyeusetés) et un rinçage avec eau froide + vinaigre de cidre, pour refermer les écailles et les rendre brillants (Très appréciable contre les démangeaisons du cuir chevelu).

    • Julie 1 mai 2019 at 16 h 54 min

      Hello, tout dépend de la nature du cheveu, les miens sont décolorés sur les longueurs, les produits plus « naturels » ne leur conviennent absolument pas.

  • Aurélie MissLoup 5 mai 2019 at 22 h 52 min

    Hello !!!

    Alors déjà tu as des cheveux magnifiques, je suis jalouse huhu
    Je suis entrain de faire repousser les miens que je n’ai pas coloré depuis un moment car ma dernière coloration qui était pourtant la même depuis des années, m’a « brulé » le cuir chevelu, sensibilisé à fond, bref, c’était franchement pas la joie.
    En revanche vu ma coupe, je suis dans l’obligation de passer par la case chauffe, sinon, je ne ressemble clairement à rien. Après je privilégie, le souffle froid au maximum, je met rapidement en forme avec le chaud et une fois fait hop un bon vent de fraicheur ^^

    Passe une belle soirée =)

    • Julie 6 mai 2019 at 17 h 31 min

      Merci Aurélie 🙂 C’est vrai que l’air froid endommage moins les cheveux et fixe le brushing, mais je mets toujours mon sèche-cheveux au plus chaud quand même, c’est plus fort que moi, dans ma tête si ce n’est pas chaud ça ne sèche pas ^^

      Belle fin de journée à toi aussi 🙂

    Laisser un commentaire

    ×