Smilers, Mon Nouveau Sourire #2

10 juillet 2019 6 Commentaires

Smilers, Mon Nouveau Sourire #2

10 juillet 2019 6 Commentaires

Voilà maintenant plus de deux mois que j’ai débuté mon traitement orthodontique Smilers, avant d’oublier le déroulement des premières semaines, j’ai eu envie de faire un point avec vous, puisque je vous sais nombreuses à être intéressées par cette technique de gouttières transparentes pour réaligner les dents. Pour refaire un rapide point, comme je l’évoquais dans mon premier article à ce sujet, mon plan de traitement s’étale sur 6 mois, j’ai de la chance puisque c’est plutôt court, j’ai 13 gouttières à porter en haut et 9 en bas.

Les premiers jours/mois

Je redoutais cette pose de mes premières gouttières autant que j’avais hâte d’enfin débuter le traitement, et même si j’avais visionné sur YouTube de multiples vidéos à ce sujet, les sensations changeant d’une personne à l’autre, cela restait l’inconnu total pour moi. Comme je suis un peu douillette, je dois bien le reconnaître, je redoutais d’avoir mal, je m’étais donc équipée en amont en pharmacie, j’avais acheté de la cire orthodontique, ainsi que de l’ibuprofène. Comme je vous en parlais il y a quelques semaines, le dentiste a commencé par me faire du stripping, cette technique consiste à passer une lime entre certaines dents pour libérer quelques millimètres de place. Ce n’est pas douloureux, mais c’est extrêmement désagréable puisqu’il doit forcer sur la lime pour faire de l’espace et que cela fait pression sur les dents. Il m’a ensuite posé les taquets, pour cela il a commencé par appliquer de la colle, puis de la résine qu’il a chauffé quelques secondes à l’aide d’une lampe. Les taquets permettent aux gouttières de tenir en place dans la bouche, elles se clipsent dessus, ils aident également aux mouvements des dents. Vient alors le moment de mettre en place les premières gouttières, là encore j’ai eu une sensation de pression énorme qui ne m’a pas lâchée durant 2 à 3 jours, je sentais que ma mâchoire était extrêmement tendue, comme serrée. La première semaine est la plus compliquée, il faut s’habituer aux taquets contre la langue et les parois de la bouche quand on mange, et puis surtout à cette nouvelle présence en plastique dans la bouche. Une semaine durant laquelle je n’ai pas autant souffert que dans les films que je me faisais, il n’y a qu’un seul jour où j’ai pris de l’ibuprofène pour « détendre » ma mâchoire, et j’ai du utiliser de la cire orthodontique 2 nuits parce que ma langue frottait contre le rebord d’une de mes gouttières et que ça me gênait. En revanche, détail hyper glamour, comme j’avais tendance à saliver plus, j’avais les commissures des lèvres complètement gercées, je zozotais également pas mal lorsque je parlais. Au bout d’une semaine les gouttières étaient déjà bien détendues, à 15 jours j’avais l’impression qu’elles ne servaient plus à rien, et je ne vous raconte pas comme, 3 semaines plus tard, j’avais hâte d’être à mon rendez-vous chez mon dentiste pour effectuer ce premier changement. C’est donc lui qui s’en est chargé, sur le coup j’ai de nouveau eu cette sensation de pression, et puis le lendemain c’était déjà de l’histoire ancienne. J’ai désormais dépassé les deux mois de traitement sur les 6 prévus et c’est ainsi à chaque changement, je n’ai qu’une pression passagère qui s’atténue très rapidement, j’en suis la première étonnée et j’espère qu’il en sera de même jusqu’à la fin du traitement. En revanche, je mets pas mal de temps à poser mes gouttières neuves lors de la toute première mise en place, c’est un coup de main que je n’ai pas encore pris. Je ne pensais pas pouvoir le dire, mais, au quotidien, j’en oublie que j’ai des gouttières dans la bouche alors que les premiers jours j’étais focus dessus, à tel point que j’en avais du mal à me concentrer, et je n’ai plus aucun zozotement lorsque je m’exprime. Pour en avoir discuté plusieurs fois, c’est unanimement que les personnes qui n’étaient pas au courant de mon traitement m’ont dit n’avoir même pas remarqué la présence de mes gouttières. Je consulte mon dentiste toutes les 6 semaines afin de checker l’avancé du traitement, il me pose à chaque fois mes nouvelles gouttières et m’en donne deux paires d’avance que je change seule tous les 15 jours. Je commence à remarquer un changement sur l’alignement de mes dents et j’en suis tellement contente !

L’entretien

Lors de la pose de mes gouttières, mon dentiste m’a bien dit que c’était un traitement qui nécessitait un patient motivé, un fait que je ne peux que valider. En effet, il faut être motivé(e) déjà au point de vue entretien, à chaque fois que l’on mange il est nécessaire de retirer les gouttières, puis de se laver les dents avant de les remettre, idem pour boire toutes sortes de boissons qui pourraient les tâcher (thé, café..etc). Personnellement, ce qui me manque le plus, c’est de mâcher des chewing-gum, ce n’est pas plus mal de ne plus pouvoir le faire, mais je regrette cette petite habitude que j’avais. J’ai compté, je remets et retire mes gouttières pour manger et me laver les dents quatre fois par jour, il ne faut pas trop trainer non plus puisqu’il est recommandé de les porter 22h/24, c’est quelque chose qu’il est préférable de prendre en compte avant de débuter ce type de traitement. Cela prend un peu plus de temps qu’un brossage classique puisqu’il est nécessaire de brosser les gouttières et de les passer sous l’eau, afin qu’elles restent propre et translucide, avant de les remettre. À savoir également, les trois jours qui suivent le changement de gouttières, il est recommandé de mâcher des « chewi » 10 minutes par jour, il s’agit d’une sorte de petit rouleau en silicone que le dentiste vous remet, cela permet à la gouttière de bien se caler sur les dents et, pour ma part, je trouve que ça la détend également tellement plus rapidement.

L’après traitement

Même si je ne suis pas encore à la fin de mon traitement, avec mon dentiste nous avons déjà évoqué les possibilités de contention afin que les dents restent parfaitement alignés et ne puissent plus bouger à leur guise lorsque tout sera terminé. Il y a donc trois possibilités, la plus courante étant la pose d’un fil de contention en métal, il y a également le port de gouttières transparentes la nuit et cela à vie, case par laquelle je serai forcément obligée de passer puisque je grince des dents et qu’en cas de bruxisme il est fortement recommandé d’en porter une pour dormir. Enfin, Smilers propose Smilers Fix, une solution novatrice, puisqu’il s’agit d’une contention qui consiste à coller une gouttière extra-fine à l’arrière des dents, totalement invisible, il s’agirait de l’option la plus confortable et esthétique. J’ai encore le temps d’en rediscuter avec mon dentiste pour faire le meilleur choix, une chose est sûre j’ai hâte que ce jour arrive parce que cela voudra dire que le traitement sera complètement terminé et que j’aurai mon nouveau sourire !

6 Commentaires

  • Aurelie 30 juillet 2019 at 15 h 36 min

    Coucou !
    Je reflechis de plus en plus a ce type de traitement il faut que je me renseigne auprès de ma mituelle qui prends en charge une partie des traitements orthodontiques et du coup voir surtout si je peux assumer le coût pour un traitement optimal.
    Merci en tout cas pour ton retour des premiers mois j’ai hâte de lire la suite.
    Passe une belle soirée =)

    • Julie 31 juillet 2019 at 13 h 59 min

      Je comprends, il est clair que ce n’est pas donné comme traitement, donc qu’il faut bien réfléchir avant de s’engager. Mais sincèrement ça en vaut le coup, en bientôt 3 mois je vois déjà un tel changement, et sans douleur en plus !

      Belle journée à toi Aurélie 🙂

    • Marylou 7 septembre 2019 at 4 h 43 min

      Quelle magnifique photo de toi Julie 😍 Tu es resplendissante !

      Ce traitement est si novateur et tu expliques si bien ton expérience. Si j’en avais besoin, je pense que j’investisserais dedans. Merci de nous faire des contenus intéressants et qualitatifs !

      Gros bisous 😘

      • Julie 11 septembre 2019 at 16 h 28 min

        Oh c’est gentil ♥

  • Marie 6 septembre 2019 at 21 h 03 min

    J’ai également fait ce traitement et c’est juste magique 😍😍
    Le mien a durée 6mois sa a été super rapide 😉
    Et puis on revit surtout si comme moi on détestais ces dents…

    • Julie 11 septembre 2019 at 16 h 28 min

      Oh oui, si on peut se débarrasser de ce complexe, autant le faire 🙂

    Laisser un commentaire

    ×