Naked Reloaded, Urban Decay

22 mai 2019 4 Commentaires

Naked Reloaded, Urban Decay

22 mai 2019 4 Commentaires

C’est au mois de février, quelques jours avant sa sortie lors la journée presse Sephora, que j’ai découvert la nouvelle Naked d’Urban Decay, celle qui allait remplacer la première Naked du nom. Et qu’est ce que j’ai pu l’aimer et l’user cette première version, je me souviens même avoir été dans les starting blocks lors de sa sortie pour réussir à me la procurer, à l’époque c’était la folie, l’engouement était dingue ! Les palettes de nude ont bien évolué depuis, Urban Decay a donc fait le choix de dire adieu à la Naked 1 au profit d’une version plus moderne.

Même si la folie d’antan n’est plus, cette nouveauté j’imagine que vous en avez forcément entendu parler, il s’agit de la Naked Reloaded, la palette de fards neutres nouvelle génération. Le packaging change, il est désormais en tissus satiné, au toucher le dessus de la palette est moelleux, il donne l’impression d’être matelassé. Ce satin brillant rend la palette moins salissante que la Naked 1 qui a mal vieilli puisqu’il était en velours et accrochait la moindre poussière ! Le packaging est également plus compact puisqu’il n’y a plus d’emplacement pour le pinceau ou le crayon à double embout, que la marque intégrait par le passé à ses Naked, en soit c’est quelque chose qui ne me gêne pas puisque je suis équipée, mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Un accessoire « offert » pour un prix plus élevé également, à l’époque la palette dépassait les 50€, alors que la nouvelle est à 47€. Les fards restent au nombre de 12, les teintes n’ont rien à voir avec celles de la Naked 1 qui étaient froides pour la plupart, dans la Naked Reloaded elles sont globalement plus chaudes, pep’s et modernes. Le fini des fards diffèrent selon les teintes, il y a de tout, aussi bien du mat, que de l’irisé et du pailleté, ce qui rend la palette complète, elle se suffit à elle même pour réaliser un makeup dans son entièreté. Sans surprise, et comme toujours chez Urban Decay, la qualité des fards est excellente, il n’y en a pas un moins intense qu’un autre, ils sont tous riches en pigments. Quand j’utilise une palette aussi pigmentée, je tapote toujours mon pinceau avant de venir appliquer les fards, histoire de ne pas risquer de chutes, notamment avec les mats qui sont assez poudreux lorsqu’ils sont intenses. En bref, même si elle est bien différente de la première version, j’aime beaucoup les tonalités de cette nouvelle Naked et la qualité des fards est excellente. Finalement le seul détail qui me déplait, c’est le motif fleuri du packaging un peu trop old school à mon gout, je ne dois pas avoir les mêmes gouts que les designers qui l’ont conçue, mais ça va je crois que je vais réussir à m’en remettre et, qui sait, peut-être l’utiliser autant que la Naked 1 !

Naked Reloaded, 47€

4 Commentaires

  • Charlène 22 mai 2019 at 22 h 35 min

    Cette palette est jolie comme tout et les couleurs te vont à merveilles et particulièrement avec tes yeux clairs je trouve ^^

    • Julie 24 mai 2019 at 18 h 38 min

      Oui elle est très réussie cette nouvelle Naked 🙂

  • nissahbeauty 26 mai 2019 at 18 h 27 min

    Coucou, elle est sublime cette palette!!! !! C’est vrai qu’elle a plus rien à voir avec la première Naked!! Le makeup que tu as fait avec cette palette est sublime 😍❤. Quand je suis allé à Sephora, j’ai beaucoup hésité et finalement j’ai pris la Tartelette in bloom de Tarte 😁.

    • Julie 27 mai 2019 at 12 h 01 min

      C’est la Naked version 2018, les tendances ont changé 🙂
      Je possède la Tartelette in bloom de Tarte depuis plusieurs années, je l’avais achetée à New York, et, si ça peut t’aider, je l’adore !!

    Laisser un commentaire

    ×