Rééquilibrage alimentaire : 18 mois plus tard

27 février 2020 8 Commentaires

À la fin du mois, cela fera déjà 18 mois que j’ai entrepris la démarche de rééquilibrer mon alimentation, et même si je ne compte pas tous les jours, 1 an et demi c’est tout de même un cap de franchi. Avant tout parce qu’avant de me lancer, lorsque l’on me parlait de rééquilibrage alimentaire, dans ma tête cela équivalait à un régime donc je me pensais incapable de tenir si longtemps, au final je n’ai pas vu le temps passer.

Et plus il passe et plus je me dis qu’il y a eu un avant, mais qu’il n’y aura pas d’après, je conserverai cette nouvelle façon de m’alimenter à vie, déjà puisque c’est la plus saine pour mon corps et puis aussi, parce que l’on ne va pas se mentir, je n’ai pas envie de reprendre de poids perdu. Le poids, parlons-en, c’est la question qui revient le plus souvent ici et là « combien as-tu perdu et en combien de temps« , mettez-vous bien en tête que chaque corps est différent et perd à son rythme, perdre en rééquilibrant son alimentation c’est long mais durable. Venons-en aux chiffres, je me suis délestée de 35 kg en 18 mois, je stagne depuis les fêtes, je prends quelques grammes, je les reperds et ainsi de suite. Même si j’aimerais que le chiffre continue de baisser, cela ne me décourage pas puisque je ne suis pas frustrée, je me régale chaque jour avec ce que je mange, ce n’est que le premier long pallier en 1 an et demi donc je m’estime chanceuse.

À vrai dire, et même si j’aimerais perdre encore une quinzaine de kilos, je suis déjà ravie de ma perte, plutôt fière de l’avoir réalisée seule et, je pense, de la manière la plus douce qui soit pour mon organisme. Même si elle n’est pas encore terminée à ce jour, pour moi la plus longue partie du chemin est faite, mon IMC n’indique plus d’obésité, et ça c’est déjà une sacrée victoire personnelle. Je n’avais aucun doute à ce sujet, mais avec le recul nécessaire, je me rends compte combien cette perte de poids a changé ma vie sur de nombreux aspects, physiquement comme mentalement tout est plus simple. À commencer par la confiance en soi qui, chez moi, n’a jamais été débordante, j’étais du genre à douter de moi pour tout, une vraie prise de tête au quotidien. Une série de photos pour instagram sur laquelle je ne me trouvais pas parfaite ?! Elle partait à la corbeille, je ne la publiais pas et cela même si elle m’avait pris des heures à réaliser et retoucher. Passer du virtuel au réel avec des connaissances faites sur les réseaux sociaux ou pour le travail ?! Je trouvais toujours mille et une excuses pour décliner, j’avais peur de décevoir, je n’étais pas assez sûre de moi pour franchir le cap, alors qu’au fond je n’avais rien à prouver et surtout pas par mon physique. Ce ne sont que deux exemples parmi la longue liste des choses pour lesquelles je me mettais des barrières. Perdre du poids n’a pas agi comme une baguette magique, je n’ai toujours pas confiance en moi à 100%, ça ne sera jamais le cas et c’est humain finalement, mais je suis tellement plus à l’aise dans mon corps qu’il ne contribue plus à me faire douter de moi. Et quel poids en moins, dans tous les sens du terme, aussi bien dans ma vie personnelle que professionnelle, je me sens tellement plus épanouie et accomplie ainsi.

La perte s’étant faite graduellement, je n’ai pas de souci avec mon image, je me reconnais parfaitement dans le reflet du miroir, au final c’est aujourd’hui que j’ai le corps que j’avais en tête et que je pensais avoir avant, c’est en revoyant les vieilles photos que je suis choquée, je ne me reconnais plus. Mon corps n’est pas parfait et ne le sera jamais, de toute façon ce n’est pas mon but, et puis il faut être réaliste, l’obésité laisse des traces irréversibles à moins d’avoir recourt à la chirurgie réparatrice. Personnellement je m’en contente pour le moment, peut-être qu’un jour je souhaiterai sauter le pas, mais connaissant ma phobie des aiguilles j’en doute fortement. En attendant, comme plus aucun vêtement ne m’allait, au fur et à mesure des mois j’ai tout revendu sur Vinted et renouvelé ma garde robe dans des enseignes où je ne pouvais pas m’habiller par le passé, une autre victoire. Cela paraitra tout bête aux yeux de la plupart, mais les personnes qui connaissent cette frustration de ne pouvoir s’habiller pratiquement que sur internet me comprendront. Dans ma vie d’adulte je n’avais jamais connu ce plaisir de rentrer dans n’importe quels magasins et d’être sûre d’y trouver ma taille. Je me souviens encore de mon premier achat chez Zara au printemps dernier, j’étais si heureuse de m’y acheter une robe, des mois de rééquilibrage qui portaient leurs fruits et me motivaient d’autant plus à continuer. Certes c’est futile, et même avec beaucoup de poids en trop on ne devrait pas être limitée de la sorte pour s’habiller, mais cela fait partie de ces petits plaisirs qui contribuent à adoucir mon quotidien de fille qui aime la mode. Je me souviens aussi des yeux de mon amoureux lorsque nous nous sommes revus l’été dernier après 6 mois loin l’un de l’autre, il m’a toujours aimée comme j’étais, m’a toujours encouragée dans absolument tout ce que j’entreprenais, mais ce jour-là j’étais si fière qu’il soit si « bluffé » du changement, lui qui ne remarque pas que je suis allée chez le coiffeur si je ne lui dis pas, bon en même temps je coupe si peu à chaque fois que je ne peux presque pas lui en tenir rigueur.

Même si au fond je reste la même, j’ai changé c’est indéniable et je n’en tire vraiment que du positif. Si vous saviez combien j’ai envie de convaincre les personnes qui vivent ce mal être lié au poids, s’en plaignent régulièrement tant il leur gâche la vie, mais ne se donnent pas les moyens de changer. Si vous êtes dans ce cas de figure, j’étais à votre place il n’y a pas si longtemps, j’étais résignée, je ne pensais pas non plus pouvoir changer autant simplement en modifiant mon alimentation. Pourtant c’est possible, et je vous assure que manger équilibré ce n’est pas la mer à boire, je vous garantis que l’on se régale tout autant, la preuve, chaque repas reste un moment de plaisir pour moi, c’est juste que le contenu de mes assiettes n’est plus pensé de la même manière. Ne soyez pas trop pressées, prenez votre temps, il est nécessaire à votre corps, le poids lui s’envolera sans même que vous vous en rendiez compte. Mon unique regret ?! Ne pas avoir entrepris cette démarche plus tôt. La vie est courte, le temps ne se rattrape pas, mais à l’époque cela me semblait insurmontable, je me rends compte que ça ne l’est pas et que j’y arriverai.

8 Commentaires

  • Eloïse Dear Rosmary 27 février 2020 at 9 h 48 min

    Coucou Julie, tu peux être très fière du chemin parcouru. Tu as toujours été magnifique, qu’importe le chiffre sur la balance, tu es un rayon de soleil. Mais ça se voit que tu te sens mieux dans tes baskets et ça, ça fait plaisir à voir. Je te souhaite de continuer sur ta lancée, de trouver ton équilibre et de t’épanouir chaque jour un peu plus. Gros bisous ma belle.

    • Julie 2 mars 2020 at 13 h 24 min

      Merci beaucoup Eloïse ♥

  • Laura 27 février 2020 at 11 h 04 min

    Julie,
    Waouh, quel changement ! Tu m’impressionnes :). Tu es rayonnante ! J’espère que tu arriveras à tes objectifs et à avoir confiance en toi ! C’est important :).

    • Julie 2 mars 2020 at 13 h 24 min

      Merci Laura 🙂 Côté confiance ça va déjà bien mieux, après elle ne sera jamais présente à 100%, mais comme chez tout le monde au fond.

  • Usalex68 29 février 2020 at 22 h 06 min

    Coucou Julie, je me reconnais dans tes mots: le malaise et la frustration. J’ai commencé mon rééquilibrage alimentaire le 1er février. J’ai déjà perdu un peu de poids, sans sport et sans privation. Le sport je vais bientôt m’y mettre, mais doucement… 😅 j’ai un objectif de 30kg.
    Je ne lâche rien. Comme toi, dommage que je n’ai pas commencé plus tôt.
    Bisous
    Alexandra

    • Julie 2 mars 2020 at 13 h 23 min

      Bravo à toi, tu vas y arriver !! Au départ je me disais que 30 kg c’était impossible et que je n’y arriverai jamais, au final je les ai même dépassés, tout est une question de temps et de patience 🙂
      Bon courage pour le sport, j’avoue avoir déserté la salle depuis 3 semaines, il faut que j’y retourne ^^

  • Alexia 17 mars 2020 at 5 h 57 min

    Coucou. Merci de partager ton histoire ! Lire ton article me motive beaucoup. J’ai moi aussi commencé un rééquilibrage alimentaire et je me suis mise au sport. Je fais des entraînements à domicile en suivant les exercices de ce site : https://www.youtube.com/channel/UCtKFsbyUBMitwCPY2c728GA . Cela ne fait que quelques semaines, mais je vois déjà du changement au niveau de ma silhouette. J’espère tenir aussi longtemps que toi.

    • Julie 17 mars 2020 at 18 h 00 min

      Je ne connais pas cette chaine youtube, je regarderai, merci & bon courage !!

    Laisser un commentaire

    ×